Aller au contenu principal
Vous pouvez écouter cet article en podcast

On ne s’en rend pas compte, mais quand on répond à un appel téléphonique, nous réalisons une petite prouesse physique en soulevant plus de 200 kg.

Pourtant si on met son smartphone sur une balance, on trouve généralement une masse autour de 200g — 300g.

Laissez-moi vous expliquer la notion de sac-à-dos écologique de nos smartphones. Si on s’intéresse aux matériaux qui les composent, on va trouver environ :

  • 25g d’acier
  • 25g d’aluminium
  • 25g de cuivre
  • 2g d’autres métaux (Chrome, Or, Nickel, Argent…)
  • 45g de verre
  • 100g de plastique
  • 20g de fibre de carbone
  • 1g d’autres matériaux
Graphique présentant les statistiques mentionnées plus haut

Sauf qu’il a fallu trouver toutes ces ressources. Et pour cela nous avons eu besoin d’énergie. Pour un smartphone, l’extraction de matière première demande environ 150 MJ. Pour produire cette énergie, il a fallu utiliser près de 50kg de ressources (charbon, pétrole, gaz naturel…).

Mais ce n’est pas tout !

Pour trouver les matériaux qui constituent son téléphone, il a aussi fallu extraire des roches de la terre puis mettre en place des procédés de raffinage. Par exemple, pour obtenir les 25 g de cuivre il a fallu déplacer ou utiliser 85 kg de ressources. Pour le peu de nickel nécessaire au téléphone, il a fallu déplacer ou utiliser près de 15 kg de ressources… Et plus de 60 kg pour l’or !

Au total, c’est plus de 175kg de ressources qui sont nécessaires pour la fabrication d’un smartphone.

Si on cumule les deux, la fabrication de mon smartphone a nécessité plus de 220 kg de ressources, soit près de 1000 fois plus que ce qu’il ne pèse. C’est ce qu’on appelle le sac-à-dos écologique.

Graphique représentant la répartition des procédés contributeurs au sac à dos écologique d’un smartphone

En orange, les ressources nécessaires pour obtenir de l’énergie, en bleu les ressources pour obtenir les matériaux

Et on soulève ça sans problème jusqu’à notre oreille…

Avec 1 milliard de téléphones fabriqués tous les ans sur Terre, cela fait 250 millions de tonnes de ressources nécessaires pour la fabrication de téléphone. Et uniquement la fabrication, on ne compte pas l’usage dans le sac à dos écologique…

Alors, si vous souhaitez battre vos records en musculation, pensez aux sacs à dos écologique des terminaux numériques. Me voici en train de soulever 1 500 kg.

Une personne en tenue de sport qui soulève un écran d’ordinateur.

Un écran d’ordinateur pèse 6 kg mais possède un sac à dos écologique de 1,5 tonnes.

Source : Modélisation et évaluation des impacts environnementaux de produits de consommation et biens d’équipement, ADEME, 2018

Retour aux articles