SIMBIOS

Impact environnemental du numérique en Europe

Au delà du climat, les usages numériques en Europe sont responsables de nombreuses catastrophes écologiques.

Les problèmes environnementaux sont loin de pouvoir se résumer au seul changement climatique.

On parle beaucoup des émissions de gaz à effet de serre, mais en réalité, il y a d’autres crises écologiques à gérer. Pour le moment on parle de 9 limites planétaires et de 16 crises écologiques. Heureusement tous les indicateurs ne sont pas dans le rouge (enfin 6 des 9 limites planétaires sont dépassées tout de même…)

Si on s’intéresse au numérique en Europe (rapport GreenIT de décembre 2021 ), on constate que ce secteur contribue énormément à au moins 5 crises écologiques.

Crise écologique Part du budget annuel européen
Changement climatique 41%
Utilisation de minerais et métaux 39%
Ecotoxicité de l’eau douce 35%
Utilisation de ressources fossiles 26%
Emissions de particules 23%

Et encore l’étude GreenIT n’a pas pu mesurer certains impacts pour lesquels le numérique aurait certainement eu une grosse contribution (utilisation de l’eau, utilisation des sols, eutrophisation…)

Il est important d’inclure l’ensemble de ces limites dans le débat écologique.

  • En Europe, en 2021, près de 250 000 personnes sont décédées à cause des émissions de particules fines (source : European Environment Agency ).
  • Dans le monde, 9 millions de décès sont dus à la toxicité de l’eau (source : The Lancet Planetary Health ).
  • On ne pourra plus vivre de la même manière quand les réserves de métaux ou de ressources fossiles seront totalement épuisées.
Impacts environnementaux du numérique en Europe

La crise climatique est en effet une crise écologique majeure, mais elle est loin de venir seule. Il est donc primordial de s’intéresser à l’ensemble des externalités lorsqu’on aborde la question environnementale.

Retour aux articles