SIMBIOS

Les crises environnementales : l'eutrophisation

Comment les pratiques agricoles et les rejets industriels et urbains nuisent aux ecosystèmes.

Les problèmes environnementaux ne se réduisent pas uniquement au climat ! Cette semaine intéressons-nous à l’eutrophisation

Mais de quoi s’agit-il ?

L’eutrophisation, c’est l’accumulation de nutriments dans un écosystème. Dans le cadre des limites planétaires, on parle également de perturbation des cycles de l’azote et du phosphore.

C’est quoi le problème ?

Ces nutriments vont permettre une prolifération de plantes et d’algues. Cette croissance excessive va perturber l’équilibre de la biodiversité et réduire la qualité de l’eau. Mais risque surtout une asphyxie de l’écosystème aquatique en consommant tout le dioxygène disponible. Dans les cas les plus importants, cela peut conduire à un assèchement du milieu.

Le lac Valencia (Venezuela) recueille des effluents agricoles, industriels et urbains. Les efflorescences algales sont détectables par satellite.

Les algues de ce lac au Venezuella sont détectables par satellite. (Photo : NASA)

Quelles sont les causes ?

L’eutrophisation est due à la présence non souhaitable de produits azotés et de phosphates. Ces derniers peuvent être issus :

  • des épandages agricoles qui peuvent contaminer les écosystèmes voisins.
  • des rejets d’eaux usées industrielles et urbaines qui sont parfois directement déversées dans les fleuves (sans passer par une station d’épuration)
Un tracteur en train de pulveriser des engrais sur ses cultures.

Les épandages agricoles (même avec des produits naturels) sont la cause princiale d’eutrophisation en France. (Photo : Brecht Stock)

Les effets peuvent être augmentés avec un effets de ruissellements quand les terres sont sèches et imperméables (sous l’effet de la chaleur et/ou de la déforestation).

Sommes-nous concernés en France ?

En France, nous avons connu quelques épisodes de marées vertes (Bretagne, Arcachon…) qui sont causées par l’eutrophisation des milieux. En 2022, l’ensemble des lacs alsaciens a viré au vert rendant la baignade interdite.

L'eutrophisation des bassins versants et des eaux côtières entraîne la prolifération d'algues vertes au bord de mer, pouvant contribuer dans certains cas à l'apparition de marées vertes.

Une marée verte : photo de G. Mannaerts

Où en sommes nous à l’échelle mondiale ?

Les limites planétaires ont été fixées par le rapport Steffen et al. .

Entité Limite planétaire Rejets mesurés
Azote 62-82 Mt 150 Mt
Phosphore 11 Mt 22 Mt

On est donc au double de ce que la planète peut supporter.

Que peut-on faire ?

En 1970, l’ajout de phosphate a été interdit dans les lessives permettant de limiter les effets de l’eutrophisation. Pour les rejets industriels et urbains la responsabilité se trouve plutôt dans les mains de nos collectivités.

Il convient cependant de faire attention à nos rejets dans nos cultures. A notre échelle, cela correspond à consommer des produits issus d’agricultures responsables. Il existe quelques labels qui permettent de s’y retrouver. Je vous invite à consulter la page de Que Choisir sur les labels .

Pour aller plus loin

Pour approfondir le sujet de l’eutrophisation, je vous propose cet excellent article de Notre-Environnement

Retour aux articles