Aller au contenu principal
Vous pouvez écouter cet article en podcast

Expérience de pensée

Imaginez qu’on vous donne 1 000€, à la seule condition de les dépenser tout de suite.

Que feriez-vous d’une telle opportunité ?

Je suppose que la grande majorité des gens choisiraient quelque chose qui ressemble à :

  • des vacances / un voyage
  • un restaurant gastronomique
  • une activité hors du commun (saut en parachute, vol en hélicoptère, jet privé…)
  • une télé plus grande
  • un smartphone plus récent/puissant
  • une console de jeux / casque de réalité virtuelle
Personne qui fait du jetski près d'une île paradisiaque

Toutes ces propositions ont un point commun : elles proposent toutes une parenthèse qui nous permet de sortir de notre vie de tous les jours.

Pourtant, il semblerait beaucoup plus pertinent d’utiliser cette opportunité pour améliorer notre vie de tous les jours, non ?

L’impact des normes sociales

Cela est dû aux normes sociales qui influencent pour beaucoup nos choix et nos actions. Dans notre temps libre, nous avons des plaisirs qui se ressemblent (aller en vacances, regarder la télé…). Notre premier réflexe quand nous avons une opportunité est de maximiser ces petits plaisirs.

Moi-même, malgré le fait d’en avoir conscience, je suis bien touché par ce biais (j’aurais probablement choisi le restaurant).

Sans chercher de coupable, le fait est que nous vivons dans une société de consommation. La consommation permet d’accéder à un plaisir immédiat mais éphémère. Ce n’est pas nouveau puisque Socrate décriait déjà cette attitude (dans Gorgias de Platon). Il comparait alors une vie de plaisirs à une personne qui remplit éternellement un tonneau percé ( le tonneau des Danaïdes ) et qui se condamne à une vie de frustrations.

Tableau du tonneau des Danaïdes

Les Danaïdes par John Waterhouse

Valoriser ce qui donne un sens à sa vie

Pour amorcer un virage de société, il convient de faire un effort à l’échelle individuelle et prioriser ce qui donne un sens à sa vie plutôt que sur le plaisir.

Mais qu’est-ce qui donne un sens à sa vie ? Chacun doit avoir sa propre manière de mener sa vie. De manière générale, je dirais qu’il s’agit de ce qui vous permet de vous rapprocher de ce que vous définissez comme la personne idéale.

Voici quelques exemples qui peuvent donner du sens à votre vie :

  • votre vie de famille
  • vos relations avec vos proches
  • votre contribution au bien général
  • votre savoir-faire / expertise

Ces concepts constituent votre vraie richesse. Il tient donc à vous d’en faire quelque chose dont vous êtes fier/fière. Mais il est également très important que vos proches sentent que ce qui donne un sens à leur vie soit plus valorisé que ce qui s’achète.

Un petit exemple : si vous demandez à un proche ce qu’il va faire pour les vacances.

Projet A : “Je souhaite aller dans les Caraïbes pour faire du jet-ski.”

Projet B : “Un ami peut m’héberger dans sa maison en Corrèze. J’ai vu qu’un stage en ornithologie super-intéressant était proposé à proximité.”

De manière générale, on s’enthousiasmerait beaucoup plus pour le projet A. Pourtant, le projet B a plus de sens (entretien de la relation avec un ami, formation et apprentissage). Il faudrait donc plus valoriser le projet B.

Si vous êtes comme moi, cela ne va pas être une réaction naturelle, mais peut-être que si on s’y astreint ça peut le devenir…

La vraie richesse est humaine et ne peut pas se mesurer en euros.

Et la transition ?

Tant que nous resterons prisonniers de notre vie de plaisirs, on aura du mal à s’extirper de la société de consommation. Qui plus est, les plaisirs étant éphémères, ils laissent rapidement place à la frustration qui nous pousse à retrouver une dose de plaisirs.

Diagramme du cercle vicieux plaisirs - achats

Pour réussir une transition écologique heureuse, nous devons faire preuve de sobriété dans nos vies. Cela implique de diminuer nos habitudes de consommations.

Un changement de paradigme est essentiel pour rendre la transition écologique souhaitable et donc possible.

Retour aux articles