Aller au contenu principal
Vous pouvez écouter cet article en podcast

Je vous propose un nouveau volet sur les crises environnementales : on va parler cette fois-ci de l’épuisement des ressources fossiles.

De quoi s’agit-il ?

Les ressources fossiles correspondent au :

  • charbon et ses dérivés (lignite, bitumineux, anthracite…)
  • pétrole
  • gaz naturel

L’humanité utilise beaucoup de ressources fossiles pour ses activités. Ces dernières sont majoritairement utilisées pour produire de l’énergie :

  • Chaleur/chauffage
  • Électricité
  • Transport
  • Industrie

Mais elles servent également en tant que matière première, notamment pour produire :

  • pétrole
    • matières plastiques qui sont utilisées à peu près partout
    • huiles, engrais azotés, solvants, détergents, bitumes…
  • gaz
    • hydrogène
    • engrais azotés
    • autres produits issus de la chimie
  • charbon
    • acier
    • ciment

L’essentiel des ressources fossiles est utilisée pour produire de l’énergie. Ainsi on parle régulièrement d’énergies fossiles. Pour comparer la production ou consommation des trois ressources fossiles, on compare leur capacité énergétique. Par exemple, avec 600 kg de pétrole, on produit autant d’énergie qu’avec une tonne de charbon. On parle donc souvent en « tonnes équivalent pétrole » (tep ou toe en anglais). Il s’agit d’une unité d’énergie. On peut également utiliser d’autres unités d’énergie comme le joule ou le kilowatt.heure.

Les usages sont listés plus haut. Voici leur répartition à l’échelle mondiale ( données de 2007 ) :

Les ressources fossiles servent majoritairement pour produire de l'énergie, notamment pour l'industrie, pour produire de l'électricité et pour le transport.

Quel est le problème ?

On ne va pas parler ici des problèmes issus de la combustion des énergies fossiles. Ces derniers sont traités dans les crises environnementales dédiées :

Le problème dont on va parler ici est la déplétion des ressources fossiles. Cela constitue un problème majeur pour l’humanité qui a bâti son développement économique et ses activités sur ces dernières. Si on peut commencer à s’inquiéter de trouver encore des ressources fossiles dans un avenir assez lointain, on peut dors et déjà se poser la question de l’accessibilité de ces ressources. Nous avons exploité les gisements les plus intéressants financièrement prioritairement. Maintenant, plus on puise dans les réserves terrestres, plus il faudra dépenser d’énergie pour trouver des matières exploitables. Cela vient donc alourdir le coût financier et environnemental des ressources fossiles, mettant en péril notre mode de vie actuel.

Où en sommes-nous ?

D’après le JRC (Joint Research Centre) , la limite planétaire d’utilisation des ressources fossiles est fixée à 2,24E14 MJ par an. Cela correspond à 5 350 Mtep, soit environ 750 kg équivalent pétrole par personne.

Quand on regarde les usages effectifs, on voit qu’on dépassait les 10 000 Mtep en 2007. En 2021, on arrive à 150 000 TWh soit plus de 12 000 Mtep . C’est plus de deux fois la limite planétaire.

En France en 2021, nous consommions 2769 TWh (soit 238 Mtep). Cela correspond à environ 3 tonnes équivalent pétrole par personne, soit 4 fois la limite planétaire.

Quelle est la place du numérique ?

D’après le rapport Evaluation de l’impact du numérique en France de l’ADEME-ARCEP, le numérique en France contribue à hauteur de 7,96e+11 MJ à l’épuisement des ressources fossiles. Cela correspond à 19,01 Mtep soit 247 kg eq pétrole soit un tiers du budget soutenable.

Sans surprise, l’essentiel de l’usage des ressources fossiles du numérique provient de l’électricité nécessaire à l’utilisation (3/4 des ressources).

L'essentiel des ressources fossiles nécessaires au fonctionnement du numérique en France sert pour l'usage, particulièrement pour alimenter les terminaux en électricité.

Que peut-on faire ?

En France, nous devons diviser par 4 notre utilisation de ressources fossiles. Cela reprend les bonnes pratiques liées au climat comme :

  • Réduire l’usage de transports thermiques (voiture individuelle, avion…)
  • Réduire notre consommation électrique

Mais cela passe également par une limitation de l’usage de plastiques, aciers ou autres produits dérivés des ressources fossiles

Dans le cadre des activités numériques, il faut veiller à moins utiliser nos appareils pour réduire leur consommation électrique. On peut également essayer d’acheter moins de terminaux et espacer leur renouvellement pour réduire le coût environnemental de leur fabrication.

Pour aller plus loin

Retour aux articles